Le “couloir de secours” est désormais prévu au Code de la route

 

En cas d’embouteillages, les services de secours rencontrent souvent des difficultés à se faufiler parmi les véhicules à l’arrêt pour rejoindre le lieu de l’accident ou exécuter leurs missions urgentes. Le Code de la route a été adapté pour imposer aux conducteurs la création d’un couloir de secours, à l’instar d’autres pays européens.

 

Le “couloir de secours” est, dans une file, l’espace libre entre deux bandes de circulation qui peut être utilisé par les véhicules prioritaires lorsque la nature de leur mission le justifie.

A partir du 1er octobre 2020, en cas de formation de files, les conducteurs doivent former un couloir de secours. Pour ce faire :

1° Lorsque la voie publique comprend une chaussée composée de deux bandes de circulation, les conducteurs qui circulent sur la bande de gauche serrent à gauche et les conducteurs qui circulent sur la bande de droite serrent à droite de manière à créer entre eux un couloir de secours ;

2° Lorsque la voie publique comprend une chaussée composée de plus de deux bandes de circulation, les conducteurs qui circulent sur la bande de gauche serrent à gauche et ceux qui circulent sur les autres bandes serrent à droite, de manière à créer un couloir de secours à côté de la bande de gauche ;

Redoublez donc de prudence en cas de files en ayant non seulement égard aux motards mais également aux véhicules de secours qui pourraient circuler à vos côtés.

 

LEXEL Avocats
www.lexel.be 

Nous n’assumons aucune responsabilité quant au contenu du site ou des articles ni quant à la manière dont ce contenu est compris, interprété et utilisé par l’internaute.